Voyage au Japon du 25 février au 10 mars 2015. (partie 6)

Lundi 2 mars. Journée avec Mr Tanaka

Mr et Mme Tanaka sont venus nous chercher à l’hôtel pour nous emmener chez différentes personnes passionnées de camélias. Nous commençons par une visite chez Mr Innoue, président de l’Association de Camélias de Kumamoto.
DSCF1283Il nous reçoit chez lui pour nous conter l’histoire des camélias. Kumamoto est la seule région du Japon où l’on cultive des camélias et où on les forme en bonsaï. Pour la petite histoire, il y a environ 400 ans un seigneur est venu et a construit le château de Kumamoto.  Et il y a 20 ans un de ses descendant est devenu le Premier Ministre du Japon. Dans les années 1850 il a été importé au Japon et surtout à Kumamoto une vingtaine de plants de la variété higo, variété à fleur simple venant de Chine, mais à l’époque Edo, 6 variétés avaient déjà été importées. Ces 6 variétés, portant le nom de higo loca, sont menées en bonsaï, tout le reste est planté dans les jardins. On ne gardait pas les bonsaï et on commençait au bout de 5 ans à penser à les jeter. Aujourd’hui, la politique est autre et l’on commence a voir des camélias en bonsaï qui ont une vingtaine d’année. Les camélias sont cultivés surtout pour la beauté de leurs fleurs.
Journee Mr Tanaka 09.45.21 DSCF1269 DSCF1270 Journee Mr Tanaka 10.06.46 DSCF1264 DSCF1267 DSCF1265 DSCF1266 DSCF1274
Mr Innoue nous confirme ce que nous avons appris la veille sur la façon de greffer un camélia. Le rempotage se fait au Japon vers fin février ou début mars tout en protégeant la plante d’un sac plastique pour garder l’humidité. La taille se fait également à cette période, il ne faut pas trop tasser les racines et ne pas trop arroser. On garde la protection jusqu’à ce que l’on constate de tout est bien installé. Il faut mettre les arbres à l’abri du soleil. La fleur et l’arbre doivent être en harmonie, gros tronc grosses fleurs, et par conséquent, petits tronc petites fleurs. Dans les diverses façons de greffer on peut faire une greffe en fente toute l’année en gardant les racines.Gabriel est aux anges en visitant le petit jardin de Mr Innoue.
DSCF1268 DSCF1272 DSCF1273 DSCF1275 DSCF1276 DSCF1277 DSCF1279 Journee Mr Tanaka 10.58.55
On retrouve les greffes, le papier alu, et enfin le plastique…
DSCF1280 Journee Mr Tanaka 09.49.01 Journee Mr Tanaka 09.49.45 Journee Mr Tanaka 11.03.48
Puis, nous quittons Mr.Innoue pour nous rendre chez un autre Mr Tanaka (homonyme de notre guide du jour) qui est le Vice Président de l’Association de Camélias de Kumamoto, et est également le créateur, fondateur des Marchés de Kumamoto. Il cultive actuellement en les améliorant 42 variétés de sasanqua sauvages, ces camélias sont à fleurs simples et sont surtout cultivés à Kumamoto. Mr Tanaka a une collection personnelle de 35 variétés de pieds mères. Nous nous sommes régalés, comme on dit chez nous, de voir, d’entendre des hommes qui ne vivent que pour la passion des camélias.
Maître Tanaka et son épouse nous ont emmenés dans un endroit où poussent des sasanqua sauvages. Il fallait faire attention où nous mettions les pieds pour ne pas les écraser ! Le terrain appartient au propriétaire de l’auberge bio où nous avons déjeuné. Le long de la route on a pu voir des champs d’orangers, et des serres à perte de vue.
DSCF1299 DSCF1284 DSCF1301
Voici notre repas et pour finir pamplemousse greffé sur un mandarinier à moins que ce ne soit le contraire, mais c’est un très bon fruit en dessert !
DSCF1286 DSCF1287 DSCF1288 DSCF1289 DSCF1290 DSCF1291 DSCF1292 DSCF1293
I.K.